[Vidéo] Les États-Unis construisent une énorme base de drones de 110 millions de dollars dans le Sahara

Juste à l’extérieur d’Agadez, au Niger, dans les broussailles du Sahara, l’armée de l’air étatsunienne construit une base de drones de 2 200 acres, coûtant 110 millions de dollars, ce qui en fait le plus grand projet de construction de troupes de l’histoire des États-Unis, selon l’Associated Press.

La base devrait être terminée dans les prochains mois, mais comme vous pouvez l’imaginer, la construction d’un terrain d’aviation dans le désert a tendance à être très compliquée. Le projet est déjà doté d’un budget de plus de 22 millions de dollars et a été retardé d’un an.

La nouvelle base de drones sera utilisée pour cibler les extrémistes au plus profond de l’Afrique de l’Ouest et du Nord, régions qui sont actuellement difficiles à atteindre avec des drones.

La base de drones assurera une présence plus forte dans une région présentant une activité extrémiste.

En 2013, le président Obama avait ordonné la construction d’une base de drones dans la capitale du Niger, Niamey, mais même les responsables militaires avaient déjà indiqué qu’idéalement, ils voulaient que l’opération de drones soit basée à l’extérieur d’Agadez. Le NY Times a rapporté que le déplacement de la base de drones à Agadez avait deux avantages principaux. Premièrement, elle est mieux placée pour lancer des drones dans les régions méridionales du Sahara qui se transforment en foyer du terrorisme. Deuxièmement, les opérations de drones sont mieux protégées des regards indiscrets à Agadez qu’à Niamey. Une troisième raison, non mentionnée par le NYT pourrait bien être qu’avec la chute du leader libyen Kadhafi, Agadez est devenue la capitale de la contrebande en Afrique, selon Politico Europe.

Dans le NYT, P.W. Singer, un stratège et spécialiste des drones à New America à Washington, a déclaré cela :

« La base, et les vols plus fréquents que son ouverture nous permettra, nous permettront d’avoir une meilleure connaissance de la situation et des renseignements sur une région qui a été un centre d’activités illicites et extrémistes, mais elle nous impliquera aussi davantage dans des opérations et des combats dans lesquels peu d’Etatsuniens savent même que nos militaires sont engagés ».

La citation souligne le caractère occulte des opérations de drones étatsuniennes. De nombreuses bases de drones sont situées dans des zones reculées avec des autorités douteuses et très peu de surveillance, comme au Yémen, en Somalie et maintenant au Niger.

Construire la base de drones s’est avéré être un défi considérable. Les tempêtes de poussière entravent le travail et les températures qui atteignent souvent plus de 100 degrés Fahrenheit, obligent à ce qu’une grande partie du travail se fasse la nuit.

Les États-Unis construisent une énorme base de drones de 110 millions de dollars dans le Sahara.

(c) NYT

La base de drones, qui coûte 110 millions de dollars, est dotée d’une piste de 2km de long et 45 mètres de large, car elle doit non seulement accueillir des drones comme le MQ-9 Reaper, mais aussi les avions cargo C-17 beaucoup plus lourds.

Le MQ-9 Reaper est l’un des drones les plus avancés dont dispose l’U.S. Airforce. Le dispositif aérien sans pilote est construit par General Atomics et a une portée de 350 mètres. Il est capable de recueillir des renseignements et de fournir un soutien de frappe grâce à une impressionnante gamme d’armes, telles que la bombe GBU-12 Paveway II guidée par laser, jusqu’à quatre missiles air-sol Hellfire, le Sidewinder AIM-9 et plus encore.

Dans la vidéo (ci-dessous), vous pouvez voir trois hangars en construction, chacun pouvant abriter un ou plusieurs drones. Pour des raisons de sécurité, les autorités militaires ont refusé de dire combien de drones seront stationnés sur la base de drones, comme le rapporte Military.com.

Certains s’interrogent sur l’efficacité des drones à travers le continent africain. Par exemple, E.J. Hogendoorn, directeur adjoint du programme Afrique de l’International Crisis Group à Washington, aurait déclaré :

« Le déploiement de drones armés ne fera pas de différence stratégique et pourrait même accroître l’hostilité locale envers les États-Unis et le gouvernement central dans la lointaine ville de Niamey.

Par Haye Kesteloo

Drone DJ

Article originel : The U.S. is building a massive, $110 million drone base in the Sahara

Traduction SLT

source:http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2018/06/video-les-etats-unis-construisent-une-enorme-base-de-drones-de-110-millions-de-dollars-dans-le-sahara-drone-dj.html

In the Spotlight

Revue de presse Ahmed Aidara du 15 Octobre 2018

by Babacar Diop in AUDIOS & REVUES DE PRESSE 0

Related Posts:Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les frappes ont détruit un « mystérieux laboratoire…Mauritanie : L’ambassadeur de France rend les…La marche de l’opposition contre le recul…AVENIR DU TOGO : LA CEDEAO [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*