Vieux Aidara : « La présidentielle de 2019 ne peut se tenir sans Karim Wade »

Karim Wade (C), son of Senegalese president Abdoulaye Wade and president of ANOCI (national agency for organizing of the Islamic conference) looks around upon arrival for the inauguration of the Soumbedioune tunnel in Dakar on March 8, 2008. The inauguration of the first tunnel in Senegal on the openning day of the 11th session of Islamic conference marks the end of construction works conducted as part of the Islamic conference summit. AFP PHOTO GEORGES GOBET (Photo credit should read GEORGES GOBET/AFP/Getty Images)

Vieux Aidara est formel ! Karim Wade sera bel et bien le candidat du PDS pour l’élection présidentielle de 2019. Dans une lettre assez brève, il annonce la rentrée prochaine au bercail du fils de l’ancien président de la République Abdoulaye Wade. « Je ne me suis jamais prononcé sur le sujet depuis qu’il est agité par le landernau politico-médiatique sénégalais. Mais il est temps à 12 mois du scrutin présidentiel de 2019 d’être très clair et précis sur ce sujet. Karim Wade est le candidat à cette élection d’une très grande frange de la population sénégalaise, en plus d’être celui du PDS », a déclaré Vieux Aidara.

Selon lui, l’ancien « super ministre» peaufinerait une stratégie en direction de ce grand rendez-vous politique. « Karim Wade prépare dans la sérénité un programme de gouvernance à proposer aux citoyens et électeurs sénégalais, afin de rectifier les errements de ce pouvoir immature et irresponsable qui a fini en un septennat de brader aux lobbys et intérêts étrangers tous les biens des Sénégalais », a expliqué M. Aidara.

De l’avis de Vieux Aidara, il est impensable que le scrutin de 2019 se déroule sans le fils de l’ancien président de la République. « Ceux qui pensent qu’un seul instant qu’il pourrait se tenir au Sénégal une élection présidentielle en février 2019 sans le candidat Karim Wade se trompent lourdement. Il sera de retour au Sénégal dans les meilleurs délais, avant le scrutin de 2019 », a-t-il fait savoir.

En fin, Vieux Aidara qui annonce des tournées dans le Sénégal des profondeurs invite les Sénégalais à se préparer pour les prochaines échéances qui seront déterminantes. « « Le compte à rebours pour la rectification est lancé. Ne ratez pas la période des révisions exceptionnelles des listes électorales du premier mars au 30 avril 2018. Exigez votre carte d’identité et statut d’électeur », a ajouté M. Aidara.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*