VISITE DANS LES PRISONS CE JEUDI : Ismaïla Madior Fall chez Khalifa SALL, Imam NDAO et Cie

VISITE DANS LES PRISONS CE JEUDI : Ismaïla Madior Fall chez Khalifa SALL, Imam NDAO et Cie

Pour la première fois depuis sa nomination, le nouveau Garde des Sceaux effectue une visite dans différents établissements pénitentiaires de la capitale.

S’inscrivant dans la tradition, à l’arrivée de chaque nouveau patron à la Chancellerie, Ismaïla Madior Fall se rend, ce jeudi, dans cinq des huit prisons de Dakar. Selon un communiqué du ministère de la Justice qui donne l’information, «le départ est prévu dans les locaux de la Direction de l’administration pénitentiaire (Dap)», dirigée par le colonel Daouda Diop. Il sera sans doute question de s’enquérir des conditions de détention des détenus et de travail du personnel de l’Administration pénitentiaire.

Première étape, le Camp pénal de Liberté 6 où sont détenus les imams Alioune Badara Ndao et Ibrahima Sèye, d’autres présumés terroristes ainsi que les ex-compagnons de Ino. Hasard du calendrier ?

Cette visite coïncide avec la sortie de prison de l’imam Sèye dont la peine d’emprisonnement de 2 ans expire, aujourd’hui.

Au Camp pénal, ce sera l’occasion de faire un détour à la Boulangerie de la réinsertion, à la Galerie de la réinsertion, à la Cour des métiers ainsi qu’à la Division médicale sociale. Ensuite, cap sur les deux prisons de la capitale exclusivement réservées aux femmes : la Maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6 (où séjourne Fatou Traoré, présumée complice de Khalifa Sall) et la Maison d’arrêt et de correction pour femmes de Rufisque.

Centre de détention à vocation agricole, la Maison de correction de Sébikotane recevra aussi la délégation conduite par Pr Ismaïla Madior Fall et ses collaborateurs, sans compter l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire (Enap) située dans la zone. Celle-ci va désormais former les agents de l’Administration pénitentiaire car, jusque-là, l’Ecole de police se prêtait à cet exercice.

Dernière étape de la visite, la Maison d’arrêt de Rebeuss, administrée par l’inspecteur Agnès Ndiogoye où est incarcéré le maire de Dakar, Khalifa Sall, poursuivi pour détournement présumé de deniers publics.

ISMAËL MADIOR FALL ENCOURAGE L’ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE À ‘’CONTINUER SUR LA MÊME VOIE’’

Le nouveau garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaël Madior Fall, a encouragé jeudi les agents de l’administration pénitentiaire à ‘’persévérer et à continuer sur la même voie avec le même engagement et le même professionnalisme’’.
 
M. Fall a visité tour à tour la Direction générale de l’administration pénitentiaire, le Camp pénal de Liberté 6, la Maison d’arrêt et de correction pour femmes de Rufisque, celle de Sébikotane, le Centre de formation des gardes penitentiaires, avant de boucler sa tournée par la Maison d’arrêt de Reubeuss.
 
Aux différentes étapes de cette tournée de prise contact pour ‘’constater de visu les conditions de travail de l’administration pénitentiaire mais également de détention des citoyens qui ont maille à partir avec la justice, le ministre a pris l’engagement de ‘’rendre compte au Chef de l’Etat’’.
 
‘’Je saurais rendre compte au Président de la République pour l’excellent travail que vous êtes en train de faire’’, a- t-il assuré.
 
Cette visite s’inscrit dans le cadre des prises de contact avec les directions et services du ministère, a-t-il précisé. 
 
‘’La Direction générale de l’Administration pénitentiaire est importante et stratégique pour le ministère de la Justice, puisqu’elle fournit l’essentiel des ressources humaines avec plus d’un millier d’agents’’, a-t-il expliqué.
 
‘’Il était donc question de venir s’enquérir des conditions dans lesquelles vivent les pensionnaires des Maisons d’arrêt de la région de Dakar, mais également les conditions de travail de l’Administration pénitentiaire’’, a ajouté le ministre.
 
Il considère au terme de la tournée que ces établissements pénitentiaires sont ‘’pour l’essentiel sur les standards très importants avec des choses positives et intéressants qui se font et qui ne sont pas très connus’’.
 
‘’Les professionnels de l’administration travaillent dans de bonnes conditions, notamment en matière d’aménagement, d’entretien des espaces, des mesures d’hygiène avec un relatif confort concernant l’alimentation des prisonniers’’, a-t -il fait valoir.
 
Des initiatives sont également prises en matière de réinsertion sociale avec la visite de la boulangerie du Camp pénal, des ateliers de coiffure, de menuiserie, d’art dans les établissements. 
 
On dénombre près de 10047 prisonniers répartis dans 37 établissements pénitenciers sur l’ensemble du territoire. La région de Dakar compte 8 établissements pénitentiaires. 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*