Visite de Rihanna : Seydi Gassama acquiesce

Contrairement aux religieux qui ont déclaré la chanteuse américaine Rihanna « persona non grata » au Sénégal, le directeur exécutif de la section Sénégalais d’Amnesty international n’est pas de cet avis.

Pour Seydi Gassama, Rihanna ne vient pas au Sénégal pour pervertir la jeunesse sénégalaise, ni pour promouvoir une politique éducative quelconque auprès de l’État du Sénégal, mais plutôt pour contribuer au financement de l’éducation, informa l’As.

Pour rappel, les tenues sexy de Rihanna dérangent vraiment certaines âmes sensibles. Ainsi, depuis l’annonce de sa venue au Sénégal pour prendre part à la conférence de financement du Partenariat Mondial pour l’Éducation la polémique enfle.
Raison pour laquelle, pour eux, la chanteuse ne doit pas poser les pieds au Sénégal parce qu’elle n’est pas une référence. Pour les pourfendeurs de Rihanna, sa présence au Sénégal ne fera que pervertir davantage les filles qui en feront leur référence.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*