WADE RÉCLAME À MADICKÉ SON SIÈGE DE DÉPUTÉ

Me Abdoulaye Wade a la dent dure contre son ancien ministre de la Justice. Après le poste de président du Groupe parlementaire ’’Liberté et Démocratie’’ composé du Parti démocratique sénégalais (PDS) et ses alliés, le Pape du Sopi lui réclame son siège de député.

« Je voudrais lui suggérer de nous rendre, sans bruit, notre siège de député, déclare Wade dans un entretien exclusif avec ’’DakarTimes’’. J’ose espérer qu’il ne choisira pas l’affrontement, alors qu’il sait que la loi constitutive du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale et la jurisprudence à laquelle il a contribué sont avec nous. »

Wade de poursuivre : « Même s’il compte sur Macky Sall et son ministre de l’Intérieur… Pour finir, il devrait arrêter de nous provoquer en continuant d’utiliser nos couleurs, en dépit d’une promesse qu’il avait faite à un intermédiaire de bonne volonté. »

L’ancien président de la République va plus loin, martelant que le PDS « s’oppose et s’opposera à l’adhésion de Me Madické Niang dans le collectif C25. » Une adhésion, qui soupçonne-t-il, « n’aurait d’autre effet que de semer la confusion, rôle qu’il s’est assigné délibérément, pour affaiblir notre parti. Ce qui le place de fait entre le marteau et l’enclume. Il sait parfaitement qu’au PDS, l’adhésion de fait ou de droit à une autre formation équivaut à une démission. Pour lui laisser les chances de s’amender, nous n’avions pas voulu le faire remplacer à son siège de député, bien que la jurisprudence nous l’eût permis. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*