Wade reçoit Sidy Fall: Les interrogations autour d’une audience

Abdoulaye Wade, Sidy Fall et Meissa Toure 2 Abdoulaye Wade, Sidy Fall et Meissa ToureC’est une rencontre qui va certainement susciter beaucoup d’interrogations dans le microcosme politique sénégalais. Abdoulaye Wade, qui avait reçu une délégation de la section France du Front Patriotique pour la Défense de la République(FPDR), lundi 14 septembre dernier, a exprimé le souhait de rencontrer Sidy Fall.

Son chef de Cabinet, Assane Wade, était chargé d’organiser la rencontre. Quand ce dernier l’a joint par téléphone, le coordinateur de la section/France du FPDR, ne s’est pas fait prier pour accepter  l’invitation de l’ancien président, mais  pose diplomatiquement une condition: que Meissa Touré, coordinateur de la fédération Pds de France, assiste à l’audience.

La demande est passée comme une lettre à la poste. Mardi 24 novembre, l’ancien président de la République reçoit les deux responsables politiques à Versailles, pendant quatre tours d’horloge, de 17h30 à 21h30.

Pourquoi Me Wade avait-t-il souhaité vous rencontrer seul ?
Qu’est-ce qui était au menu  de cette audience qui a duré quatre heures (ce qui, dit-on, est rare) ? Wade vous a-t-il demander de rejoindre le PDS?
Veut-il vous confier une mission?
Avez-vous parler de Karim Wade?
Avez-vous parler de Macky sall?

Pendant plus d’une heure, nous avons tenté de faire parler Sidy Fall, un homme politique prompt à se confier à la presse,  s’est  refusé à tout commentaire.

L’attitude surprenante du coordinateur de la section/France du FPDR laisse penser que des questions stratégiques étaient au menu de la rencontre. C’est un secret de Polichinelle: Abdoulaye Wade veut dégager Macky Sall.

« Que personne ne vienne me dire: ‘Repose-toi, tu es fatigué, tu es âgé.’ Je suis plus que jamais déterminé à me battre pour libérer le Sénégal et les Sénégalais », aurait martelé l’ancien président de la République, lundi 14 septembre dernier, lors d’une rencontre avec  la section France du FPDR.

« Tous le monde constate avec amertume que le pays va mal depuis l’accession de Macky Sall au pouvoir », aurait-il ajouté.

Cheikh Sidou SYLLA

In the Spotlight

Tamkharite : le « Tong- tong », une alternative à la dèche

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

150SHARESShareTweet A quelques heures de la Tamkharite, fête musulmane célébrant le dixième jour du nouvel an musulman, la vente de bœufs marche à merveille. C’est le constat fait au niveau du foirail des gros ruminants [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*