Zambie : Vive polémique en Zambie après le recrutement de policiers chinois

– Les services de police zambiens ont recruté huit ressortissants chinois vivant à Lusaka en tant que policiers de réserve, déclenchant une grande polémique sur les réseaux sociaux. Avec parfois, de propos fort virulents.

“Notre propre Constitution (telle qu’amendée en 2016) stipule clairement que tout Zambien ayant la double nationalité ne peut pas se joindre à la force de défense et aux services de sécurité, qui comprend les services de police de la Zambie. Vous avez donc interdit aux citoyens de rejoindre la police parce qu’ils ont la double nationalité et pourtant vous autorisez les Chinois qui n’ont aucun lien avec ce sol pour faire partie du même service de police”, s’indigne l’avocat Dickson Jere, ancien porte-parole de la présidence. Grand tollé sur les réseaux sociaux.
Dickson Jere
lundi
Dickson Jere Responds to Police
I am back again with my arguments against the Chinese joining our police service as reservists. The PR lady of the police argues that The Zambia Police Reserve Act, Chapter 117 of the Laws of Zambia, allows foreigners to be part of the police reservists and does not discriminate. By the way, this is the colonial legislation of 1950!
Now here is the killer:.
Lundi 18 décembre 2017, la police zambienne a engagé huit ressortissants chinois, résidant à Lusaka, comme officiers de réserve. Un titre pas seulement honorifique. “Les officiers de réserve en Zambie ont le pouvoir d’arrêter et de détenir des suspects”, explique Lusaka Times (lien en anglais).
Pékin entretient une longue relation privilégiée avec la Zambie. La Chine de Mao a accompagné l’indépendance du pays, essentiellement dans les années 70, avec notamment la construction la ligne ferroviaire longue de plus de 1.800 kilomètres reliant Lusaka à Dar es Salam (Tanzam, Tanzanie-Zambie). Quelle est l’importance de la communauté chinoise dans le pays? Moins de 10.000 personnes pour les autorités, près de 10 fois plus pour l’opposition.
Le sentiment antichinois est fortement ancré dans le pays et l’opposition zambienne surfe sur cet épisode de recrutement d’officiers de réserve. “Nos frères chinois ont pris possession de nos terres, pris nos arbres Mukula, pris nos contrats routiers et maintenant prennent nos policiers… Imaginez être arrêté par un Chinois dans votre propre pays!”, s’étrangle un opposant dans Zambia Reports (lien en anglais) qui parle d’un cadeau de Noël surprenant pour les Zambiens.
Certaines réactions sur les réseaux sociaux ou les commentaires des lecteurs dans les médias locaux sont d’une grande virulence.
Auteur: Par Géopolis
In the Spotlight

MADICKÉ DEMANDE AUX LIBÉRAUX DE LE REJOINDRE

by James Dillinger in A LA UNE 0

Le leader de Madické-2019, qui a récemment quitté le Parti démocratique sénégalais (Pds) pour voler de ses propres ailes, invite ses frères libéraux à rallier son camp et à le soutenir en perspective de 2019. [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*