ZIGUINCOR-MEETING DE MOBILISATION POLITIQUE Abdoulaye Baldé assume et motive sa candidature

Abdoulaye Balde maire de Ziguinchor« Un maire opposant n’est pas bon pour Ziguinchor », avait dit  Abdoulaye Baldé, voilà quelques années. En meeting à ziguinchor, l’ancien ministre sous Wade, patron de l’Ucs et maire de la ville a assumé ses propos tout en donnant les raisons de sa candidature. En assumant ces déclarations faites alors qu’il était  au pouvoir, le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé qui disait alors qu’un opposant ne doit pas diriger la mairie de la ville exclut tout « wakh waxett ». 
En présidant ce dimanche, à Ziguinchor, un meeting avec ses alliés de la Coalition Udz-Kadiamor, le président de l’Ucs tète de liste majoritaire communale de cette coalition Abdoulaye Baldé a estimé que ses adversaires du pouvoir n’ont rien fait dans la ville de Ziguinchor. « Si je me suis représenté, c’est par ce que depuis deux ans j’ai observé et constaté que mes gars du pouvoir n’ont rien fait … 
 
Et c’est moi qui continue avec l’équipe municipale à construire Ziguinchor … » a déclaré le maire qui a demandé aux nombreux militants qui ont convergé à la place « bambaya » -s’il est bon de confier la mairie à des responsables du parti de la mouvance présidentielle. La désapprobation de la « déferlante bleue »(couleur de la coalition Udz Kadiamor) a été on ne peut plus claire. « Pas question », ont rétorqué les militants dans une effervescence indescriptible. 
 
Devant ses alliés des quatorze partis politiques, Abdoulaye Baldé qui assimile ses adversaires au lutteur Yawou Dial a estimé que  son combat avec ses adversaires  est déjà gagné car l’opposition est disproportionnée entre protagonistes. C’est comme le combat entre Balla Gaye 2 et Yawou dial », ironise-t-il. Il a exhorté par ailleurs le chef de l’Etat a ménager les responsables apéristes à Ziguinchor et à les maintenir à leur poste malgré leur défaite qui sera incontournable au soir du 29 juin  car, pour lui, ces derniers iront dans l’opposition. Mieux, a déclaré le maire de Ziguinchor.  « Dans deux ans, ils seront tous dans l’opposition car sa victoire à la présidentielle de 2017 passe par le triomphe au soir du 29 juin 2014. 
 
A noter qu’une forte mobilisation des militants de cette coalition a imprimé une grande ambiance dans cette mythique place Bambaya .  « Pas question de laisser à ces gars les destinées de la ville … », a dit enfin Abdoulaye Baldé qui s’est affirmé come le candidat de l’espoir, des réalisations et des promesses tenues. « Nous sommes allés à l’opposition pour bâtir une force alternative pour 2017 », a lancé à ce propos le patron des « Centristes » qui a profité de ce grand rassemblement pour étaler ses projets pour la ville de Ziguinchor. 
 
La construction d’un plan directeur d’aménagement de la ville, l’extension de l’électrification dans certains quartiers en plus de l’injection de 12 milliards de francs CFA dans d’autres projets dans le court terme sont au centre de ce programme. Avec cette mobilisation, la coalition Udz- Kadiamor semble avoir lancé pour de bon la campagne pour la course aux locales qui s’annonce épique à Ziguinchor. 

Ignace NDEYE

In the Spotlight

Six indices économiques annonçant la récession

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Robert Bibeau. Le PIB par habitant aux États-Unis La tendance générale de l’économie capitaliste est à la baisse du taux moyen de profit, qui s’exprime notamment par une tendance à la baisse du taux de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*