Zik Fm Et Ahmeth AIDARA Dans Le Collimateur Du CNRA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) n’est pas content des prestations de l’animateur Ahmeth AIDARA   et met en demeure la radio «Zik Fm».

L’autorité de régulation de l’audiovisuel accuse l’émission «TEUSS» des 16 et 17 mai 2018 de violation des textes. Selon le CNRA, l’un des animateurs de «Zik Fm», en l’occurrence, Mouhamadou Mansour Diop, utilisant l’antenne à des fins personnelles, a appelé les auditeurs à proférer, en retour, des insultes à l’encontre d’une dame qui lui aurait envoyé, sur son téléphone, des messages injurieux.

Il s’agit, aux yeux du président du CNRA, Babacar TOURE d’un comportement grave parce que l’animateur incite à une violence verbale, voire physique, en livrant à la vindicte populaire cette personne, dont il s’est permis de communiquer les numéros de téléphone à l’antenne. D’après toujours le CNRA, Mansour Diop a utilisé l’antenne à des fins personnelles, en donnant les numéros de téléphone d’une personne sans son autorisation, et en invitant les auditeurs à appeler cette personne pour l’insulter directement ou à travers des messages. Il a violé ainsi la réglementation. 

Le CNRA rappelle que, selon le cahier des charges applicable aux radios privées commerciales, le titulaire de l’autorisation de diffusion de programmes de radio est responsable du contenu des émissions qu’il diffuse. Ainsi Babacar TOURE demande à la radio «Zik Fm» de mettre un terme définitif aux dérives constatées dans l’émission «Teuss». Et menace de sanctionner la radio si sa  mise en demeure n’est pas prise en compte.

Avec L’As

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*