Zimbabwe: Mugabe affirme être détenu, l’Afrique du Sud dépêche 2 envoyés spéciaux

Le président de l’Afrqiue du Sud Jacob Zuma a dépêché 2 de ses ministres au Zimbabwe, où l’armée a pris le contrôle de la capitale Harare, après que Robert Mugabe a affirmé être détenu par l’armée.

« Le président envoie la ministre de la Défense et des Anciens combattants, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et le ministre de la Sécurité d’Etat, Bongani Bongo, au Zimbabwe pour rencontrer le président Robert Mugabe et l’armée zimbabwéenne », a informé la présidence sud-africaine dans un communiqué, rapporte Voa Afrique.

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a affirmé mercredi matin au téléphone à son homologue sud-africain Jacob Zuma qu’il était détenu par l’armée.

« Les présidents Jacob Zuma et Robert Mugabe se sont entretenus plus tôt aujourd’hui (mercredi) et ce dernier lui a dit qu’il était détenu à son domicile mais a ajouté qu’il allait bien », relate un communiqué de la présidence sud-africaine.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*