16 dangereux escrocs du net arrêtés par la police

La Division spéciale de cybersécurité (DSC) a annoncé vendredi avoir arrêté et déféré seize personnes au parquet, dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité.

Six de ces personnes arrêtées récemment ont été appréhendées dans le cadre d’une affaire d’accès frauduleux aux systèmes d’information de plateformes de transfert d’argent, a précisé le commissaire Pape Guèye, responsable de cette unité de la Police sénégalaise.

Les 10 autres personnes sont impliquées dans un cas d’atteinte aux données à caractère personnel, diffusion et traitement de ces données, a-t-il indiqué au cours d’une conférence de presse.

Selon le commissaire Guèye, les personnes mises en cause dans la première affaire sont “un groupe d’escrocs”, qui s’introduisaient sur les plateformes d’argent, pour effectuer des virements vers leurs propres comptes.

“Plusieurs plaintes ont été déposées au niveau de la DSC. Des

dispositions techniques ont été mises en place à Dakar et dans les régions. Ce qui a permis l’interpellation de six individus à Kaolack”, a expliqué le chef de la Division spéciale de cybersécurité.

Ils utilisaient des “méthodes d’ingénierie sociale’’ pour collecter des données frauduleuses leur permettant d’accéder aux comptes de leurs victimes.

“Ces cas d’arnaque connaissent une véritable explosion”, au préjudice “d’honnêtes citoyens (….). Les victimes ont subi un préjudice de 200 millions de francs CFA”, a souligné le commissaire Guèye.

Evoquant la deuxième affaire, il a parlé de 10 individus interpellés pour des “collectes déloyales de données à caractère personnel, diffusion de ces données à travers des systèmes d’information, atteinte à l’image, à la dignité et à la réputation”.

In the Spotlight

Un enseignant viole son élève mineur

by James Dillinger in FAITS DIVERS 0

Un Professeur de Sciences de la Vie et de la Terre (Svt) au Cem de Gniby (Kaffrine) est accusé de viol sur une élève mineure. Cette dernière, selon Libération, se plaignant de douleurs au ventre, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*