18 mai 2019 à Paris : 80.000 Camerounais (Police) mobilisés pour le départ de Paul Biya

– Chose promise… Les Camerounais de la diaspora ont répondu massivement  à l’appel  lancé le 10 mai 2019 à Bruxelles en Belgique par des Associations patriotiques camerounaises, de se marcher sur Paris en France ce 18 mai afin de revendiquer la souveraineté bafouée du peuple camerounais soumis à la férule du régime du président Biya, exiger la libération totale de tous les prisonniers politiques, la fin des atrocités dans les régions anglophones du Nord-ouest, du Sud-ouest, et septentrionales du Cameroun, dénoncer avec énergie le hold up électoral et la fin des impostures au sommet des institutions camerounaises. Ils sont venus d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, ce 18 mai pour crier le désarroi de tous les Camerounais : « Le Cameroun va mal », « nous voulons le changement 37 ans au pouvoir, ça suffit », « Paul Biya assassin, Macron complice »,   Selon la préfecture de police de Paris, ils étaient pas moins de 80.000 personnes à se plier à ce devoir patriotique qu’était la marche ”COUP DE POING” de ce 18mai à laquelle ont participé participaient de nombreuses figures éminentes   de la résistance à la dictature Biya établis hors du Cameroun, à l’instar de Brice Nitcheu,  Franklin Nyamsi, Patrice Nganang, Robert Waffo Wanto, alias “Général Colin Powel”, Calibri Calibro,    Il s’agissait pour ne s’en tenir qu’aux estimations de la police française, de 80.000 Camerounais pour qui « le départ du tyran Biya Paul est (désormais -?-, ndlr) bien effectif ! »   Même s’il est désormais établi, en raison des entourloupes dont le président Biya a su user jusqu’ici pour se mantenir au pouvoir, y compris par la force brutale, que ce ne sera pas chose aisée. Surtout tant que rien ne se passera sur le sol camerounais.   Ndam Njoya Nzoméné

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*