2e jour du procès de Khalifa Sall et Cie: au menu, la constitution en partie civile de la mairie de Dakar

Le procès du député et maire de Dakar, Khalifa Sall, et de sept coaccusés, continue ce mercredi au tribunal de Dakar. La recevabilité de la constitution en partie civile de la mairie de Dakar est au centre des plaidoiries depuis ce matin.

Depuis hier lundi 24 janvier, les avocats de la défense et ceux de l’État concurrent à convaincre le juge Lamotte sur la recevabilité de la constitution en partie civile de la mairie de Dakar et la contestation, par les avocats de la défense, de la présence de l’agent judiciaire de l’État dans le procès.

En ce deuxième jour du procès de Khalifa et ses coaccusés, il n’y pas grand avancement dans la procédure. Depuis 9 heures, les avocats de la défense sont en train d’épiloguer sur la recevabilité de la constitution en partie civile de la mairie de Dakar.

A moment où écrivions ces lignes, l’audience a été suspendue pour 15 minutes.

Pour rappel, Khalifa Sall est poursuivi pour « détournements de deniers publics » dans l’affaire dite de la caisse d’avance, portant sur « 1,8 milliards ».

In the Spotlight

Affaire Khashoggi : Riyad accusé et acculé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La police turque a pu pénétrer dans le consulat saoudien à Istanbul, dans la nuit de lundi à mardi pour procéder à des fouilles. Photo Bulent Kilic. AFP Après avoir nié l’évidence, l’Arabie Saoudite semble [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*