3 mois avec sursis pour homicide et blessures involontaires : Saleh écope d’un verdict Magic

La peine n’est pas Saleh. Le patron du Magic Land et ses deux employés  Mamadou Cissé et Alassane Sylla ont été condamnés à une peine d’avertissement  de 3 mois de prison avec sursis. C’est le délibéré de l’affaire d’homicide involontaire incriminant Yous­souph Saleh et ses collaborateurs servi par le Tribunal des flagrants délitmagicland senegal

s de Dakar. Lesquels mis en cause ont été reconnus coupables d’homicide involontaire et blessures involontaires.  Les prévenus, cités dans l’affaire de mort par accident de l’élève Daouda Traoré, recouvrent ainsi la liberté, après presque deux semaines de détention préventive. La société Magic Land, déclarée civilement responsable, a été condamnée à payer aux parents de feu Daouda Traoré, la somme de 15 millions de francs Cfa à titre de dommages et intérêts.
Le patron du Magic Land devra aussi verser à l’établissement Marc Perrot, où étudiait le jeune garçon décédé et ses deux camarades blessés, Ibrahima Bâ et Ibrahima Diaby, la somme de 2 millions de francs Cfa, en guise de dommages et intérêts. A l’endroit de ces derniers, blessés dans l’accident, le Tribunal a ordonné une expertise médicale auprès du docteur Mouhamed Soumah, en service à l’hôpital général Grand-Yoff. Les frais sont à la charge des parents, mais le Tribunal leur a alloué chacun la somme de 100 000 francs Cfa. Il a donné un délai de 30 jours au médecin légiste pour déposer son rapport d’expertise médicale. Le juge des flagrants délits a toutefois ordonné la fermeture de la grande roue du parc d’attraction jusqu’à la réparation totale des 16 silos.
A la suite du délibéré, l’avocat de la société Magic Land, Me Mbaye Jacques Ndiaye, a fait part de sa volonté d’interjeter appel en seconde instance. «Nous allons faire appel. Car je suis convaincu que les maîtresses ont une responsabilité pénale dans cette affaire», estime le conseil de Yousseph Saleh. Pour rappel, le vendredi 21 juin dernier, le jeune Daouda Traoré, âgé de trois ans, était tombé des silos de la grande roue du Magic Land, avant de succomber à un traumatisme crânien, trois jours après.

cbdiagne@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*