53 ans après la mort de son mari: Pauline Opango, veuve de Patrice Lumumba, enterrée à Kinshasa

Les obsèques de madame Pauline Opango, veuve du héros national, Patrice Emery Lumumba le 29/12/2014 à Kinshasa.|Radio Okapi
Les obsèques de madame Pauline Opango, veuve du héros national, Patrice Emery Lumumba le 29/12/2014 à Kinshasa.|Radio Okapi
Les obsèques de madame Pauline Opango, veuve du héros national, Patrice Emery Lumumba le 29/12/2014 à Kinshasa.|Radio Okapi

Pauline Opango a été inhumée lundi 29 décembre au cimetière Nécropole à Nsele à Kinshasa, après 53 ans de veuvage depuis la mort de son mari de Patrice Emery Lumumba,  héros de la lutte pour l’indépendance de la RDC, devenu Premier ministre avant d’être  assassiné le 17 janvier 1961.

Avant son enterrement, Pauline Opango a eu droit à un culte d’actions de grâce célébré en la cathédrale du Centenaire protestant. Plusieurs personnalités lui ont rendu hommage, a rapporte radio Okapi.

Dans son homélie, le pasteur officiant du culte a axé son message sur  «le retour honorable » de Mme Lumumba à la poussière d’où elle a été tirée.

« On n’a rien apporté au monde et on le quitte sans rien emporter. N’ayez pas une dette si ce n’est que celle d’aimer pour donner », a prêché l’officiant.

Pauline Opanga Lumumba, la veuve de Patrice Lumumba est décédée mardi 23 décembre à Kinshasa. Âgée de 72 ans, elle avait quitté Paris où elle recevait des soins, il y a une semaine pour regagner Kinshasa. Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, a confirmé cette information à Jeune Afrique. Venu rendre un dernier hommage à la veuve Lumumba, le vice-Premier ministre, en charge des Postes, Téléphones et NTIC, Thomas Luhaka, a loué la discrétion d’une «femme de qualité».

« C’est une très grande dame que je connaissais personnellement, et je pense qu’elle a contribué dans l’ombre et de manière contribuable [pour] que notre héros national, le père de l’indépendance soit devenu ce qu’il est devenu », a-t-il déclaré à Radio Okapi.

Pour sa part, le député national, Emery Okundji, a estimé que Pauline Opango était une « femme fidèle à l’idéal patriotique de son mari».

Âgée de 72 ans, Mme Lumumba avait quitté Paris où elle recevait des soins, il y a une semaine pour regagner Kinshasa.  Elle  était restée discrète et à l’écart de toute activité politique depuis la mort de son mari.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*