8 véhicules de fonction au CESE…Abdou Latif coulibaly accuse

Après que le président de la République a annoncé, le 1er mai dernier, qu’il mettra un terme au train de vie dispendieux de l’Etat, des informations parues dans la presse ont fait état d’une autorité – l’ex présidente du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Tall – qui aurait 8 véhicules de fonction durant son exercice.

Interrogé sur la question, ce dimanche à l’émission Jury du dimanche sur iRadio (90.3 FM), Abdou Latif Coulibaly a fait savoir qu’il ne comprenait pas qu’une autorité publique puisse avoir huit véhicules à son service. « Ce n’est pas au ministre à qui on affecte le véhicule. Il y a plusieurs services auxquels on affecte deux ou trois véhicules dans un ministère. Je ne comprends même pas comment en est-on arrivé à ce qu’une personne puisse avoir huit véhicules à son service personnel. Il y a bien quelqu’un qui les a affectés là-bas. C’est une faute de gestion et ce n’est pas normal », a relevé l’ancien ministre de la Culture. Avant d’ajouter que « tout manquement doit être réglé d’une façon ou d’une autre. Tout manquement dans la conduite d’une mission doit être vérifiée sanctionnée ».

1 Comment

  1. Maintenant qu’on veut la liquider, on lâche l’information. Je me demande si ce n’est pas une information connue de longue date et qu’on taisait tant qu’on ne voulait pas la peau de Aminata Tall. Et maintenant qu’on veut la liquider, on lâche le morceau.
    On peut se demander s’il n’y en a pas actuellement d’autres responsables dans une situation similaire mais qu’on ménage en attendant de vouloir s’en débarrasser avant de divulguer l’information.
    Ce type d’information est un lynchage médiatique et la presse doit aller au-delà de ces événements pour mieux informer l’opinion au lieu de suivre les politiciens et répéter, comme des perroquets, ce qu’ils veulent qu’on entende.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*