AFFAIRE 94 MILLIARDS: ASSANE DIOMA NDIAYE ENFONCE MAMOUR DIALLO

«Devant les députés l’ancien Ministre de l’économie et des finances avait avoué que suite au rachat de la créance des héritiers par la Société Sofico (procédure qu’il trouvait normale) l’Etat du Sénégal avait commencé les paiements.

Aujourd’hui, il est établi que ce rachat de créance n’a pas finalement été homologué par la justice. Déduction logique : tous les paiements qui ont été effectués alors l’ont été indûment.

La question importante alors pour nous citoyens est de savoir : Combien l’Etat du Sénégal a décaisse à ce jour soit directement soit par le biais de lettres de confort au titre des 94 Milliards convenus avec la Société Sofico et alors que la justice a refusé d’homologuer le rachat de la créance des héritiers par cette dernière ?

L’Etat a un certain moment parlait même de 3 milliards cinq cent (500) Millions déjà délaissés. Si l’on sait que les héritiers n’ont à ce jour rien perçu, qui a encaissé cet argent ? Pourquoi ne pas se poser les bonnes questions ?

Y a-t-il des lettres de confort par rapport aux 94 Milliards ou pas ? Si ces lettres de confort ont été avalisées par des banques l’Etat n’a-t-il pas décaissé indirectement?», a posté le droit de l’hommiste sur facebook…