AFFAIRE ALIOU SALL / BBC : LE GOUVERNEMENT RÉPOND PAR UN MÉMORANDUM AVEC UNE CHRONOLOGIE DES FAITS

Comme annoncé ce matin par le Chef de l’Etat Macky Sall, le Gouvernement a fait face, cet après-midi à la presse, pour apporter sa réponse aux accusations portées par la chaine anglaise BBC, dans son enquête diffusée avant-hier, lundi 3 juin 2019, portant sur un scandale pétrolier à 10 milliards de dollars US et impliquant, notamment, Aliou Sall, le frère du président.

Dans un mémorandum de sept pages, le Gouvernement conteste les allégations de la BBC et revient sur la chronologie des faits concernant la procédure d’attribution dans le dossier PETRO-TIM LTD pour les blocs Cayar offshore profond. Pour le gouvernement du Sénégal, le reportage polémique est « tendancieux (et) ponctué de graves et fausses allégations sur la gouvernance des ressources pétrolières du Sénégal, notamment les blocs appelés Saint-Louis offshore profond et Cayar offshore profond qui avaient été attribués à la société Petro-Tim, en association avec la société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN), conformément au Code pétrolier. »

Dans le mémorandum, la voix de l’Etat estime également que le chiffre de 10 milliards de dollars US avancé est « surréaliste », « purement imaginaire ». « Il ne correspond à aucune réalité économique et financière du projet, encore moins à une quelconque perte de revenus futurs pour l’Etat du Sénégal », lit-on, dans le document, lu par Ndèye Tické Ndiaye Diop, ministre de l’Economie numérique et porte-parole du gouvernement.

Dans le rappel chronologique des faits, le Gouvernement tente de mettre en exergue le fait que le premier contact entre Petro Tim et l’Etat du Sénégal remonte au 3 octobre 2011, tout comme la première signature d’un Memorandum of Understanding (MOU) entre Petrosen et Petro TIM, intervenant le 8 décembre de la même année, soit avant l’accession de Macky Sall au pouvoir. Le document note également qu’à son arrivée, Macky Sall a « trouvé dans les dossiers en instance deux Décrets signés par son prédécesseur, non numérotés et non datés, Portant Approbation des Contrats de Recherche et de Partage de Production d’Hydrocarbure conclu entre l’Etat du Sénégal d’une part, et d’autre part, PETROSEN et la société PETRO-TIM, pour les blocs Saint-Louis Offshore Profond et Cayar Offshore Profond » et a dû attendre deux mois de vérification et de contrôle de la conformité des procédures et des actes, avant de valider lesdits décrets signés par son prédécesseur, Me Wade.