AFFAIRE PETRO-TIM : La Dic a bouclé le dossier et l’a remis au procureur qui…

« Je viens d’être saisi du dossier et j’ai saisi le chef de la Division des investigations criminelles pour enquêter. Tous ceux qui sont détenteurs de contrats ou de pré-contrats pourront aller au niveau de la DIC. » Ainsi s’exprimait, le 12 juin dernier, le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye, lors d’une conférence de presse portant sur l’affaire Petro-Tim après les accusations de corruption à 10 milliards de dollars de la BBC, impliquant le frère du président, Aliou Sall. Moins de trois mois plus tard, l’affaire évolue.

Selon les informations exclusives de iRadio (90.3 FM), la Division des Investigations Criminelles (DIC) a posé un jalon dans le dossier Petro-Tim qui lui avait été confié. Elle a, en effet, bouclé son enquête judiciaire et transmis son rapport au procureur de la République qui, dans la foulée, va saisir un juge d’instruction pour l’ouverture d’une information judiciaire.

Suivant la procédure d’usage, le juge va ainsi mener une enquête à charge ou à décharge. Dans le premier cas, l’on ira vers un procès. Dans le second, vers un non-lieu et le dossier classé sans suite.

Lors de son enquête judiciaire ayant suivie l’appel à témoins du Procureur, la DIC a vu défiler plusieurs personnalités politiques (Babacar Mbaye Ngaraf, Abdoul Mbaye…), mais également des membres de l’administration (Mamadou Faye, Petrosen) et de la Société civile (Birahim Seck, entre autres). Des leaders politiques comme Thierno Alassane Sall et Ousmane Sonko avaient décliné l’invite du Procureur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.