Agression sexuelle de R.Kelly: Une victime présumée fait des révélations glaçantes

Le 11 juillet dernier, R.Kelly a été une nouvelle fois arrêté sur la base de nouveaux chefs d’accusations portant sur des agressions sexuelles, voici qu’une nouvelle victime présumée décide de rompre le silence.

D’après le Daily Mail, Jerhonda Pace qui serait l’une des nombreuses esclaves sexuelles du chanteur a fait un témoignage glaçant sur ce qu’elle a vécu alors qu’elle vivait chez le chanteur de R&B.

La jeune femme a posté un message sur son compte twitter relayé par le Daily Mail dans lequel elle explique que R.Kelly aurait convaincu les filles de signer un pacte morbide. “Il y a ce pacte de suicide qui s’ajoute, je ne vais pas rester assise et laisser ces filles ôter leur propre vie. J’ai été une de ces filles qui était prête à se suicider pour lui“, a lâché Jerhonda Pace sur twitter.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que R.Kelly est accusé d’agression sexuelle. L’on se souvient qu’une autre victime Jane Doe avait déjà témoigné contre le chanteur. La jeune femme expliquait à son tour qu’elle avait été “recrutée” par l’équipe de R. Kelly dans un centre commercial de Chicago.

Dans la résidence du chanteur, elle avait été séquestrée et “violée pendant plusieurs jours” dans le studio du chanteur. La jeune fille explique avoir signé un accord de confidentialité dans lequel elle ne devait jamais évoquer les faits.

Jane Doe dit avoir passé “environ trois jours enfermée dans une chambre, sans ressources“. “Ensuite, un membre de l’équipe de R. Kelly lui a donné à manger et à boire, puis elle s’est sentie fatiguée et étourdie. Elle s’est réveillée bien après dans un lit. Les circonstances montraient clairement qu’elle avait été sexuellement agressée pendant qu’elle était inconsciente“.