AIDA DIALLO, LA CHUTE

Sokhna Aïda Diallo, qui s’est auto-intronisée guide des thiantacounes, a été exfiltrée par la Gendarmerie à cause de la présence de nombreux talibés, qui voulaient la rappeler à l’ordre. Cette affaire fait suite à la déclaration de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, qui a quasiment annoncé son bannissement de la communauté mouride.

Quelle chute ! Elle est aussi spectaculaire que sa montée vers la gloire. C’est désormais la descente aux enfers pour Aïda Diallo, qui a été bannie de Ngabou, où elle a connu l’ivresse du succès, avant d’en être sortie par la petite porte. C’est le sale temps après le grand et prestigieux Magal à Ngabou et le rappel à l’ordre du Khalife général non suivi d’effets. La deuxième sortie de Serigne Mountakha Mbacké signifiant quasiment le bannissement de la veuve de Béthio de la communauté mouride a été interprétée comme une fatwa par de nombreux talibés outrés par son comportement jugé fractionniste et aux antipodes du Mouridisme. Et le pire a été évité de justesse chez Aïda Diallo à Ngabou hier où elle a été ex filtrée par des éléments de la gendarmerie. Car, des disciples mourides ont voulu faire irruption chez la troisième épouse du défunt guide des thiantacounes pour lui rappeler à l’ordre suite à la déclaration de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké dans la nuit du mardi au mercredi 23 octobre 2019.

Après cette forte annonce, des inconditionnels et fanatiques talibés avaient menacé de rallier la somptueuse villa de la Dieuwrigne universelle. Heureusement, des agents de la brigade de la gendarmerie de Ngabou, qui étaient de garde non loin de Aïda Diallo à Ngabou, ont dû appeler des renforts afin d’escorter la toute reine des thiantacounes hors de ses bases pour la mettre en sécurité. Et c’est la débandade dans ses rangs, qui étaient si gonflés que sa manière de célébrer le Magal avait ébloui toute l’assistance. En tout cas, beaucoup de pro-Aïda Diallo auraient quitté le navire pour rejoindre le guide religieux des thiantacounes, qui a été intronisé par le Khalife général des mourides, en l’occurrence Serigne Saliou Thioune.

Si la récente sortie de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké n’a pas était favorable à la veuve de Cheikh Béthio, le fils aîné de Cheikh Béthio Thioune, lui, dira le contraire. Car, la réaction du représentant de Serigne Touba sur terre lui a permis d’avoir plus de talibés et de consolider son pouvoir, grâce à ces soubresauts. Il faut rappeler que le patriarche de Darou Miname, devant son porte-parole et le responsable de Safinatoul Aman, n’avait pas dissimulé sa colère pour condamner le comportement dela veuve de Cheikh Béthio Thioune, qui s’était autoproclamée son successeur en dépit d un digël intronisant Serigne Saliou Gueule tapée guide des thiantacounes : «Le problème de Aïda Diallo, c’est une affaire qui concerne plusieurs individus raison pour laquelle cela a suscité autant de bruits mais si c’était une propriété personnelle jel’aurais cernée, l’extirpée et jetéeà la poubelle. Lorsqu’elle m’a rendu visite à Diourbel, je lui avais demandé de suivre les recommandations et les interdits car, ils vont de pair.

Quand elle est revenue ici à Darou Minane, j’ai été beaucoup plus explicite à son endroit. C’était pour départir la vérité du mensonge. Je constate pour le regretter qu’elle n’a pas respecté ce que je lui avais dit. Nous leur avons indiqué la voie à suivre, ils ont refusé, ils sont libres comme nous aussi nous sommes libres de nous abstenir de leurs faits et gestes. Ils ne peuvent pas nous divertir avec leurs comportements déviants. Qu’ils sachent qu’ils ne peuvent pas nous perturber dans cette voie balisée par Serigne Touba. Ils sont libres de leurs agissements mais qu’ils sachent qu’ils rendront un jour compte à Dieu.» Et c’est déjà le crépuscule…