Après l’aéroport de Diass, la Turque Summa rafle le marché du stade olympique





L’entreprise turque Summa pousse bien ses pions au Sénégal. Après avoir co-hérité de la gestion de l’Aéroport international de Diass, elle rafle le plus gros marché relié aux Jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar 2022. « C’est en effet au sein de la ville nouvelle que sera installé le village olympique et que se tiendront près d’un tiers des rencontres sportives au programme. « À événement exceptionnel, projets exceptionnels, la Sogip doit y faire désormais avancer l’un des chantiers les plus symboliques de Dakar 2022 : un stade olympique de 50 000 places, qui comprendra trois terrains de football (dont deux d’entraînement) répondant aux normes de la Fifa, pour un coût global estimé à 40 milliards de F CFA (environ 61 millions d’euros) », informe le site de Feune Afrique, ce mercredi. « Le chantier, qui commencera en janvier 2020, a été confié à l’entreprise turque Summa. Laquelle a déjà construit, juste en face du futur stade, sous la houlette de la Sogip, le palais omnisports Dakar Arena (15 000 places) – un investissement de 66 milliards de F CFA –, inauguré en août 2018.
Auparavant, a souligné notre source : « Dakar 2022 sera organisé sur trois sites – le centre-ville de Dakar, la ville nouvelle de Diamniadio et la station balnéaire de Saly – tous déjà dotés d’infrastructures sportives et d’importantes capacités d’hébergement (avec déjà plus de 3 200 chambres en 3, 4, ou 5 étoiles), qui sont évidemment en train d’être renforcées. « Il était important de rénover des structures déjà en place. Cela permettra d’avoir des jeux populaires, y compris en milieu urbain, auxquels les populations pourront assister sans forcément devoir se déplacer », tient à préciser Ibrahima Wade, coordinateur général de Dakar 2022 ».
« Dans le centre de Dakar, plusieurs équipements sportifs sont ainsi en cours de réhabilitation, dont le stade Iba-Mar-Diop, dans le quartier de la Médina, où devraient se dérouler la plupart des compétitions d’athlétisme, et le complexe sportif du Tour-de-l’Œuf, à Fann, qui comprend la piscine olympique nationale. Saly, sur la Petite Côte (à 50 km au sud de Diamniadio), accueillera des épreuves nautiques et des compétitions de golf. Et, à mi-chemin entre Dakar et Saly, Diamniadio sera l’épicentre de l’événement », mentionne encore Jeune Afrique.