Arrestations « abusives »: Noo Lank va amener la police au tribunal




« Nous ne pouvons pas continuer de la sorte et laisser notre Police nationale continuer à être le bras armé contre les opinions des citoyens sénégalais. Nos avocats, dont Me Khoureysi Ba, sont en train de voir les modalités et les meilleures manières de porter ce combat-là », confie Fadel Barro, ancien coordonnateur de Y en a marre.

D’après Fadel Barro, Noo Lank avise à temps, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a plus une poussée autocratique. Les libertés sont de plus en plus menacées. Si vous allez devant le palais on vous met en prison.

« Si vous distribuez des flyers, on vous arrête pour une garde à vue de 48 heures qui se justifie pas », poursuit Fadel Barro sur L’Observateur. Selon lui, c’est la raison pour laquelle le président Macky Sall est hué à l’extérieur du pays. Parce que si les gens ne peuvent pas s’exprimer chez eux comme ils le veulent, ils vous trouveront dans vos espaces de liberté et vous le diront en face.

Fadel Barro précise que leur mouvement n’a jamais misé ni mené un combat contre une personne. Ils ont toujours mené un combat de principes. Et ils font face à tout élu qui veut massacrer notre démocratie.