Cocaïne volée au Port : Les aveux terribles du marchand ambulant…

A en croire Libération qui lève le lièvre, le marchand ambulant, Daouda Bâ, a été conduit à la station Shell de l’unité 17 des Parcelles Assainies ou il devait rencontrer un certain Ousmane Barry, plus connu sous le nom de « Kaw », qui l’avait approché pour lui demander de lui trouver un acquéreur, car il avait avec lui une importante quantité de cocaïne acquise au Port de Dakar.

Révélations
Selon le jeune homme, la première quantité de drogue qu’il a acquise, estimée à 100 grammes, a été vendue à un baron du trafic de drogue domicilié à Fann Hock, Baïdy. La source renseigne également que 28 grammes de cocaïne ont été retrouvés chez Daouda Bâ. S’y ajoutent les 91,7 grammes saisis au domicile de « Kaw » attestant que la drogue saisie sur les mis en cause, présente les mêmes caractéristiques que celle saisie au Port.
L’information a été révélée par Enquête qui déclare que 900 gr de la drogue saisie ont été volés avant d’être retrouvés par les limiers de la Sûreté urbaine de Dakar.
Ce, à l’issue d’une opération qui a abouti à l’arrestation des mis en causes, dont un caïd notoirement connu.

Nom du fournisseur
La première personne a été arrêtée aux Parcelles Assainies en possession de 100 grammes de drogue dure. Interrogée par les limiers, elle a balancé le nom de son fournisseur. Une perquisition au domicile de ce dernier a permis de mettre la main sur 800 grammes de cocaïne.

Le présumé cerveau, B. Thior, est un influent baron du trafic de la drogue dure, renseigne L’Observateur. Le journal rapporte qu’il a été trouvé sur eux 1,9 kg de cocaïne.