COUMBA KÂNE SARR / Incohérences d’un kidnaping trop facile ! Pourquoi madame n’a-t-elle pas eu les réflexes d’une mère… d’une fille… et d’une soeur perdue de vue…

Et si Coumba Kâne Sarr n’a jamais été kidnappée ! Voilà une question qui devrait tarauder les esprits au vu des derniers développements. Retenons que la nouvelle de sa disparition a, subitement, été suivie d’une sortie à travers les réseaux d’une de ses sœurs qui arguait, au moment où l’on si attendait le moins, de la thèse du kidnapping. Elle disait ce qui suit : « Bonjour, c’est ma grande sœur. Elle a été kidnappée depuis hier, alors qu’elle partait au marché Thiaroye. Ses ravisseurs ont appelé pour dire qu’ils l’ont kidnappée. Elle est partie vers 11H. On a parlé avec elle au téléphone. Elle a juste dit, prenez soin de mes enfants. »

Ce vendredi, en lieu et place de la rançon que les ravisseurs ont l’habitude de demander après ce genre de forfait, il nous a été donné d’apprendre qu’elle a été géolocalisée à 200 kilomètres de Dakar dans une ville qui s’appelle Touba en train, tranquillement, de se chercher un véhicule au niveau de la gare routière. Nos sources nous signalent qu’elle s’apprêtait à regagner Dakar.

Subitement, des questions s’imposent. Pourquoi Coumba Kane Sarr, après la fin de son rapt, n’a pas eu le réflexe de (toute se suite) informer ses parents de sa libération, histoire de les tranquilliser et de leur ôter ce grand chagrin teinté de peur qui devait, sans doute, les habiter.
Pourquoi n’a-t-elle pas aussitôt accouru appeler au téléphone ses enfants pour leur dire : « maman est vivante. Maman va bientôt revenir » ? Hop! Elle n’avait pas d’appareil téléphonique sur elle ? Oh que si !, informe une source bien renseignée.

Kidnaping, vous dites ? Dans tous les cas, telle qu’elle a été aperçue au commissariat spécial de Touba, elle n’avait aucun de ses boubous déchirés. Elle ne semblait souffrir d’aucun traumatisme et paraissait garder une sérénité exceptionnelle. D’ailleurs, même les yeux des curieux ne l’ébranlent.

Aux enquêteurs, elle devra dire comment elle a été kidnappée. Qui étaient ses ravisseurs ? Comment ils sont ? Où est-ce qu’elle a été emmenée ? Comment a-t-elle été traitée ? Etc…

Peut-être que son mari et son petit frère qui sont avec elle actuellement à Touba en voudront en savoir autant que les enquêteurs.