Dakar: LE FOUTA BAT LE MACADAM CONTRE «LE MACKY»




Considéré comme le titre foncier du président Macky Sall, le Fouta est pourtant dans un dénuement au point que le Mouvement Dandé Mayoo Emergent a organisé une marche, vendredi 17 janvier, à Dakar pour se faire entendre par les tenants du pouvoir. «Le Fouta va mal», «Le Fouta en a marre», pouvait-on lire sur les pancartes.

De la place de la Nation (ex Obélisque) au siège de la Rts, les manifestants, originaires de 44 villages, ont réclamé le bitumage de l’axe Nawel-Dembancani, non sans occulter d’autres infrastructures sociales de base.

«Nous réclamons le bitumage de l’axe Nawel-Démancani distant de 200 km qui, depuis 2003, est dans un état impraticable, occasionnant des accidents mortels. Elle est la principale source de notre enclavement. Pendant l’hivernage, tout est bloqué. On ne peut ni sortir ni entrer à cause de l’état pitoyable de la piste», a martelé Moussa Ndiaye, président du mouvement Dandé Mayoo Emergent, cité par Sud quotidien.

«Nous n’existons aux yeux des autorités que quand il y a des élections. Mais, je vous assure que tout cela est terminé. Nous n’accepterons plus qu’on nous prenne pour des moutons de panurge», a ajouté le président de la cellule DME de Dakar, Harouna Guèye, qui n’a pas manqué de fustiger l’attitude des élus locaux du Fouta.

Lamine Sow