DJ Arafat : accusée d’être à l’origine de sa mort, la RTI répond à un internaute voici les détails

L’accident et ensuite le décès de la superstar ivoirienne, icône d’une jeunesse renégate mais ambitieuse, DJ Arafat, soulèveraient moult passions. Ce jour de l’Aid El kébir, deux personnes avaient été impliquées dans l’accident, l’une à moto, la star du Coupé-décalé et l’autre en voiture, Denise Delaphafiet, journaliste à Radio CI (RTI). Pour de nombreux fans, la journaliste, dont le nom avait été soigneusement occulté des hommages en ligne des internautes, serait à la base de départ de leurs idoles.Loading…

Delaphafiet prise en bouc émissaire…

L’artiste aux deux millions de suiveurs sur Instagram, disparaissait tragiquement; perdant le contrôle de sa motocyclette, il percutait de plein fouet le véhicule de Denise Delaphafiet. Le mardi suivant le drame, le ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du Gouvernement Sidi Tiémoko Touré, après ses condoléances à la famille de la star défunte, adressait également un message à la journaliste, un message via Facebook ; « je tiens également à apporter toute ma compassion et mon soutien à la Presse Ivoirienne spécialement à Denise DELAPHAFIET, Journaliste à Radio Côte d’Ivoire, qui traverse une épreuve difficile en ce moment. Prompt rétablissement ma chère Denise! ».

Oui Denise s’en serait sortie selon des témoignages des proches. Un accident terrible donc, dont une deux victimes s’en sortait et ce n’était pas la star. Et ce serait peut-être là le péché de Denise. Car si animés d’une certaine pudeur, les internautes inconditionnels de Arafat évitaient de s’en prendre vertement à la journaliste, il leur en fallait très peu pour ruer dans les brancards.

Et la RTI d’en subir les foudres…

Et sur les réseaux sociaux il fallait y aller avec des pincettes, lorsqu’on  était d’une manière ou d’une autre affilié à Denise. Aussi lorsque sur la mort de l’artiste, la Radiotélévision Ivoirienne(RTI)  publiait-elle un commentaire, le média national ivoirien était tout de suite pris à parti par les fans de ‘’Yorobo’’.

« DJ arafat est un phénomène, il avait un impact indescriptible » publiait ‘’rtiofficiel’’ et un internaute de répondre ; « c’est vous tous qui l’avez tué » avec en entrée de matière une injure propre à la rue pour dire tout le mépris que l’on ressent pour son interlocuteur ; « babière, les maudits comme ça… » . Mais l’organe de presse, préférant prendre l’invective sur le ton de la plaisanterie, recommandait à l’internaute de changer de clavier, puisque « votre clavier semble être démodé, avec cette orthographe de ‘’bar à bières’’ (…). Nous n’avons pas de ‘’bar à bières’’ ».

source https://lanouvelletribune.info/2019/08/dj-arafat-accusee-detre-a-lorigine-de-sa-mort-la-rti-repond-a-un-internaute/