Fonds de riposte et de solidarité : Macky annonce une enveloppe de 1000 milliards




Le président de la République a décrété, ce lundi, l’état d’urgence à partir de minuit sur l’ensemble du territoir national. Mais la décision n’a pas été sans mesure d’accompagnement. «Pour atténuer l’impact, j’ai créé un fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (Force Covid-19) qui sera doté de 1000 milliards de francs Cfa». Le président de la République, Macky Sall, s’est adressé à la Nation, ce lundi 23 mars 2020, au Palais de la République.

Il signale que ce Fonds de riposte et de solidarité sera alimenté par l’État et «toutes les bonnes volontés». Sur ce, il a lancé un appel à tous, au secteur privé et aux partenaires bilatéraux et multilatéraux afin qu’ils apportent leurs soutiens au Force Covid-19.

Selon le Chef de l’État, les ressources de ce fonds serviront à «soutenir les entreprises, les ménages et la diaspora. Et une enveloppe de 50 milliards sera consacrée à l’achat de vivres pour l’aide alimentaire d’urgence. Des mesures fiscales générales et spécifiques seront également prises en soutien aux entreprises».

Au titre des mesures générales, le Président Sall renseigne que, il sera accordé «une remise partielle de la dette fiscale constatée au 31 décembre 2019 due par les entreprises et les particuliers pour un montant global de 200 milliards de francs Cfa».

S’agissant aux mesures spécifiques, il signale qu’«elles bénéficieront aux secteurs les plus touchés par la crise du Covid-19, en particulier l’hôtellerie, la restauration, le transport et la culture».

Macky Sall précise également que ces mesures seront étendues à la presse, «compte tenu des changements induits dans ses grilles de programmes et du rôle de services publics qu’elle joue dans le contexte de la crise».