HCCT, CESE, CNDT…POUR CERTAINS OU MASQUES ET PROTECTIONS POUR TOUS? (Par Guy Marius Sagna)




J’ai été informé que des policiers arrêtent et demandent de l’argent aux personnes n’ayant pas porté de masques barrières. Que ces personnes sont relâchées contre 2.000 francs CFA et sans reçu. Cela s’est produit notamment aux marchés de Grand Thiès, de Mussante, et Central de Thiès.

En ces moments où l’irresponsable président Macky Sall nous dit “nu golo xam boote doomam”, je réitère mon appel au strict respect des consignes sanitaires et administratives. Au respect des gestes barrières.

Aux forces de défense et de sécurité j’invite à ne pas utiliser cette période de pandémie comme une période de traite et l’État d’urgence comme une période de non droit.

Au président Macky Sall, je demande à nouveau de donner à chaque citoyen sénégalais 5 masques lavables et 10 masques lavables au moins au personnel soignant.. Cela ne coûtera que 4 milliards. Cela ne coûtera que la suppression du Hcct, du conseil économique social et environnemental (CESE), de la commission nationale du dialogue des territoires (CNDT)…

À celles et ceux qui siègent dans ces bas conseils clientelistes et qui trouvent que supprimer ces institutions coûtent cher, je leur demande d’essayer le Covid-19.

Le président de la république est interpellé. Le ministre de l’intérieur est interpellé. Comment peuvent-ils arrêter des citoyens parce qu’ils n’ont pas porté de masques alors qu’ils n’ont pas mis à la disposition de ces citoyens des masques?

Sankara parlait de ” Champagne pour quelques uns ou eau potable pour tous?”

Le choix est clair:
-8 milliards de fonds politiques pour le président de la république ou des masques, des gants, des moyens pour tous nos hôpitaux
– 500 millions de fonds politiques pour les présidents du Hcct, de l’Assemblée nationale ou des masques pour tous les citoyens.
– Hcct, Cese, Cndt…pour certains ou protections pour notre brave et vaillant personnel de santé

LIBÉREZ LES FRÈRES GNINGUE!
LIBÉREZ Abdou Karim Gueye