LGI : Le colonel Issa Diack limogé


Avis de tempête sur la gendarmerie nationale. Le colonel Issa Diack a été relevé de ses fonctions de commandement de la Légion de gendarmerie d’intervention (Lgi).

Quid des raisons de son limogeage ? Selon La Tribune, il aurait outrepassé ses prérogatives, dans une affaire de drogue, dans le cadre du maintien de l’ordre.

Les faits remontent dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 août 2019. Alors qu’il était censé procéder uniquement au maintien de l’ordre, en tant que commandant de la Lgi, Diack aurait pris unilatéralement l’initiative de poursuivre des trafiquants de drogue sans l’aval de la hiérarchie.

Non seulement son opération a échoué, mais il n’a pas pu prouver que les suspects détenaient par devers eux de la drogue.

Une désobéissance qui a obligé la hiérarchie à prendre une mesure d’éloignement à son encontre.

Pour rappel, le colonel Diack n’a eu à diriger la Lgi que durant deux semaines. Il est désormais muté à la gendarmerie territoriale comme adjoint au général Mamadou Diouf.

Réputé intègre et compétent, le colonel Issa Diack a dirigé, dans un passé récent, la puissante et redoutable Section de Recherches de la gendarmerie nationale.