L’Iran s’empare d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz

L’Iran a saisi un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz. L’action intervient après l’arraisonnement d’un pétrolier iranien par la marine britannique à Gibraltar le 4 juillet dernier, rajoutant à la tension qui ne cesse de monter dans la région du Golfe persique.

Selon le communiqué des Gardiens de la révolution, le pétrolier britannique, appelé Stena Impero, a été arraisonné dans le détroit d’Ormuz pour non-respect des lois maritimes internationales et a été dirigé vers les côtes iraniennes.

Trois jours auparavant, le guide suprême iranien avait déclaré que l’arraisonnement d’un pétrolier iranien par la marine britannique début juillet à Gibraltar ne resterait pas sans réponse.

Jeudi 18 juillet, la marine des Gardiens de la révolution avait déjà annoncé l’arraisonnement d’un pétrolier étranger qui transportait, selon Téhéran, du pétrole de contrebande.

Ce nouvel incident intervient aussi alors que jeudi soir, le président Trump a déclaré qu’un navire américain avait abattu un drone iranien. Ce que Téhéran a démenti. Les Gardiens de la révolution ont même publié un extrait du film du navire de guerre américain pris par le drone iranien, en affirmant que l’appareil était rentré sain et sauf dans sa base.

Depuis deux mois, les incidents se multiplient dans la région. Le 20 juin, l’Iran avait abattu un drone américain qui se trouvait, selon Téhéran, dans son espace aérien.

La tension ne cesse de monterentre Téhéran et Washington dans la région du Golfe persique. Les États-Unis, mais aussi la Grande-Bretagne ont renforcé leur présence militaire dans la région.