Macky et la RTS pris en flagrants délits de diffusion de “Fake News”…plus de 100 millions payés pour une page publicitaire dans le Financial Times

Selon la RTS dans son édition d’information de 20 heures du mercredi 25 septembre 2019, le très réputé magazine économique américain Financial Times, a rendu hommage au Président sénégalais, dans sa parution du 24 septembre 2019. Une Fake News diffusée par la télévision publique et qui n’a pas manqué de choquer certains internautes sénégalais et même étrangers.

En effet, cette publication du Financial Times concernant le chef de l’Etat sénégalais, qui était présent à New-York, pour les besoin du Sommet des Nations-Unies sur le Climat, n’est ni plus ni moins qu’une insertion publicitaire qui a coûté au moins 200 000 dollars. La pub a été commandée par une société qui répond au nom de CAVP, établie à la Principauté de Monaco et qui appartiendrait à l’homme d’affaire franco-libanais Jean Claude Mimran.

Le correspondant du magazine britannique “The Economist” en Afrique de l’Ouest, Will Brown affirme que c’est la première fois qu’il voit un Président “faire une tentative aussi effrontée de relations publiques internationales”.

Le journaliste d’ironiser sur le prix de cette insertion publicitaire comparé au PIB par habitant sénégalais. “Cela a dû coûter un sacré paquet. Selon le site Web de FT, une publicité d’une page coûte plus de 200 000 dollars. Étant donné que le PIB par habitant au Sénégal dépasse un peu plus de 1 000 dollars, j’espère que les contribuables sénégalais n’auront pas payé la note”, dit-il. 

Comme souligné en haut, la publicité a été commandée par la société CAVPA, détenue par Mimran Group 

Macky et la RTS pris en flagrants délits de diffusion de "Fake News"...plus de 100 millions payés pour une page publicitaire dans le Financial Times

Will Brown s’est ensuite demandé pourquoi la famille Mimran se mettrait à chanter les louanges du Président Macky Sall en plein Sommet de l’Onu à New-York ? Son avis est que le chef de l’Etat cherche à regagner une crédibilité qu’il a perdue sur le plan international, après la publication du reportage de la chaîne BBC sur le pétrole et le gaz sénégalais… 

“Je suppose que M. Sall sait qu’il a perdu une énorme crédibilité internationale avec la fantastique enquête de la BBC sur le contrat gazier PETROTIM et qu’il tente de renforcer son image”, a-t-il sur son compte Twitter. avant de lancer encore une pique: “Donc, honnêtement, vous pensez qu’il pense qu’une page entière dans le Financial Times, est ce qui renforcera son image?”

De toutes les manières, les internautes sénégalais ont profité de cette “bourde” pour tourner en dérision dans les réseaux sociaux, Macky, son équipe de communication et la RTS. L’activiste et non moins spécialiste en Communication digitale Mame Jaara Bousso Kane n’a pas raté les proches du chef de l’Etat. 

Le journaliste-blogueur Pape Ismaila Dieng recommande, quant à lui, des lunettes aux agents de la télévision nationale, qui ne peuvent pas distinguer publicité et papier hommage.

Pressafrik

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.