MADIAMBAL DIAGNE DÉMISSIONNE DU CIS ET DÉNONCE UN OSTRACISME

La série de démissions se poursuit au Club des investisseurs sénégalais (Cis). En l’espace de deux jours, cette structure qui regroupe de grands patrons d’entreprises a enregistré des démissions de taille. Après le départ du patron du Sagam, Abdourakhmane Ndiaye, annoncé, ce lundi 18 mai, le journal L’As nous informe, dans sa livraison du jour, celui Madiambal Diagne.

L’ancien administrateur du groupe Avenir communication dénonce une gestion non démocratique du CIS. « Babacar Ngom a décidé de restreindre le réseau d’échanges. Je considère cela comme de l’ostracisme, et même de l’enfantillage en ce sens qu’on permet aux uns et aux autres de prendre part au cadre d’échanges. J’avais été membre sur la demande pressante de Babacar Ngom. Je quitte le CIS. Je ne peux pas me mouvoir dans cet environnement avec des pratiques non démocratiques », a-t-il expliqué.

Cette série de démissions du club des investisseurs fait suite à une motion de soutien adressée à la start-up Akilee, dans son contentieux qui l’oppose à la Senelec. Une motion qui aurait été annoncée, selon les démissionnaires, de façon unilatérale, par le patron de la Sedima.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.