MOMAR THIAM: «WADE A PRIS DU TEMPS POUR OBSERVER LES RÉACTIONS ET SE METTRE DU COTÉ DE L’OPINION»

Invité par Sud quotidien à analyser la récente sortie de l’ancien président qui demandait le rapatriement immédiat des treize étudiants sénégalais résidant à Wuhan, Momar Thiam, spécialiste en communication, souligne que cette sortie du Pape de Sopi n’est pas fortuite
A l’en croire, « le président Wade, dans sa déclaration, qui n’était pas destinée à la presse mais à l’opinion publique, conteste officiellement la position de son successeur. Ensuite, en termes de contenu, je retrouve dans cette déclaration du Président exactement ce que j’avais dit lors de mon intervention la semaine dernière. A savoir que le Président Sall devait prendre l’initiative de prendre contact avec ses pairs pour mutualiser les forces.

En effet, même s’il est un ex-président, Me Wade sait exactement les rouages d’un Etat et les moyens de possibilités qu’il peut disposer pour faire face à cette pandémie. Ensuite, il a pris du temps pour observer les réactions et se mettre du côté de l’opinion en envoyant une sonde au pouvoir en l’occurrence, le Président Macky Sall (…)
Maintenant, avec ce manifeste, le président Wade vient de mettre de l’eau dans le moulin de l’opposition et la société civile qui avaient fortement décrié cette sortie du président de la République. Je pense que le président Wade va chercher à récupérer une valeur ajoutée de cette sortie médiatique en se mettant dans une position d’opposition constructive. Autrement dit, il est opposé à une manière de faire notamment la position du président Macky Sall et il fait des propositions de solutions en parlant de mutualisation des forces. Quelque part, il faut donc s’attendre que le pouvoir sorte du bois pour apporter des correctifs, à la limite corriger les propos du président Wade. Il faut également s’attendre que ce débat ait par ricochet une petite influence sur le contenu des discussions dans le dialogue national », a expliqué Momar Thiam.
Dans une déclaration, hier, Abdoulaye Wade a demandé aux tenant du pouvoir de procéder immédiatement au rapatriement des treize étudiants sénégalais qui sont présentement à Wuhan.
Lamine Sow