Monsieur Tounkara, si vous n’avez rien à nous dire, taisez-vous ! Par Ahmadou Diop

tounkara.-complexeOpposer Lat Dior Ngoné Latir Diop, le rarissime résistant à Serigne Touba, c’est insulter la mémoire du héros national du Sénégal, le dernier Damel du Cayor, tombé sur le champ d’honneur à Dékheulé en 1886, contre les troupes colonialistes, les armes à la main.

Tout d’abord, monsieur Tounkara, un peu de respect et faites preuve d’intelligence, de clairvoyance et de retenue avant de faire étalage d’une montagne d’inexactitudes infectieuses, teigneuses  !
Monsieur Tounkara, où était donc votre grand- père, lorsque l’honorable, courageux Lat Dior Ngoné Latir Diop, âgé seulement à peine de 15 ans, dans la case des hommes, combattit farouchement l’étranger ? Que faites-vous de « gan du  tabax »-l’étranger ne construit point ?
Monsieur Tounkara, vos sorties démentielles,  indignes contre Lat Dior Ngoné Latir Diop, nous renseignent éloquemment sur votre abaissement !
Monsieur Tounkara, faites attention à ce que vous dites ! Si vous n’avez rien à nous dire, mieux vaut vous taire, au lieu de vous produire en pitrerie !
Monsieur Tounkara, tout n’est permis, stoppez vos simagrées   dégoulinantes !
Monsieur Tounkara, consultez les archives nationales et lisez les mémoires de Pinet Laprade et de tous les 23 gouverneurs du Sénégal !
L’islam est-il donc la seule source de référence ?
Monsieur Tounkara, la monstruosité se fige en vous !
Monsieur Tounkara, la profusion de vos sottises vous dégonfle à plus d’un titre !
Monsieur Tounkara, vous voulez donc salir un homme d’honneur exceptionnel, mais sachez que vous ne pouvez être que ce que vous êtes, ce que vous  représentez de plus habituel.
Monsieur Tounkara, la recherche de la notoriété et  du prestige mal placés, vous égarent.
Monsieur Tounkara, sous aucun prix, vous ne pouvez refaire l’histoire, puisque vous êtes trop petit et vous le savez dans votre for intérieur en totale déchéance.
Monsieur Tounkara, vous êtes dangereux et nous condamnons totalement vos parades sanieuses !
Monsieur Tounkara, vous vous servez bassement d’un média pour avoir une tribune, on ne sait quelle fin étrange ? C’est une attitude scandaleuse qui prouve votre indécence absolue. Vous êtes un complexé de naissance.
Monsieur Tounkara, vous portez la marque de fabrique du satanisme !
Monsieur Tounkara, soignez votre langage grossier et votre taux d’adrénaline démesuré et revenez donc sur terre !
Monsieur Tounkara, connaissez-vous vraiment l’histoire du Sénégal jusqu’à nier l’évidence historique ? La méconnaissance et la rancune que vous portez dans vos gènes, ne vous honorent point, au contraire, vous réduisent, vous détruisent au néant et à jamais, car votre petitesse d’esprit étroit, est à la mesure du passé de vos aïeux, dont vous êtes issu !
Monsieur Tounkara, votre médiocrité consubstantielle à votre état d’esprit ne peut jamais effacer la mémoire et l’honneur de celui qui a combattu 24 ans le colonialisme, dont les moyens militaires étaient numériquement inférieurs à ceux de l’envahisseur.
Monsieur Tounkara, ayez un peu d’humilité, plutôt de vous offrir en spectacle à la face du monde !
Monsieur Tounkara, si vous ne le savez pas, sachez que le combat de Lat Dior Ngoné Latir Diop était celui de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké !

Ahmadou Diop