MUNICIPALES 2009: LA STRATÉGIE DE LAMINE DIACK POUR BARRER LA ROUTE A KARIM WADE

Pris dans les griffes de la justice française, l’ancien patron de l’athlétisme mondial a avoué avoir posé des actes concrets pour empêcher Karim Wade d’être élu maire de Dakar, lors des municipales de 2009. Selon Libération, qui a lu son procès-verbal, Lamine Diack a indiqué  que la Russie avait déboursé entre « 400 et 450 000 euros » dans l’opération tout sauf Karim. « Il fallait battre Wade. Il fallait financer notamment les déplacements des jeunes afin de battre campagne. J’avais donc besoin de financement pour louer des véhicules, des salles de meeting, fabriquer des tracts dans tous les villages et tous les quartiers des villes du Sénégal. Valentin Balakhnichev faisait partie de l’équipe de Poutine et, à ce moment là, il y avait comme je l’ai dit des problèmes de suspension des athlètes russes à quelques mois des championnats du monde en Russie. Il fallait que je gagne Dakar. Nous nous sommes entendus. La Russie a financé. C’est Valentin Balakhnichev qui a organisé tout cela. C’est Papa Massata Diack qui s’est occupé du financement avec ce dernier », a avoué Lamine Diack dans le procès-verbal.

CSS