PAPE ALE NIANG IVRE LORS DE L’ACCIDENT : UNE HISTOIRE RIDICULE QUI N’HONORE PAS LA POLICE

L’information a fait la une de l’actualité, vendredi 21 février : Pape Alé Niang, auteur du livre “Scandale au cœur de la République, le dossier du COUD” impliqué dans un accident sur la Corniche Ouest, jeudi 20 février. Ce n’est pas tout. Plusieurs sites d’information ont fait remarquer que le journaliste conduisait en état d’ivresse. Ce qui constitue une infraction réprimée par la loi. « Toute personne qui aura conduit ou tenté de conduire un véhicule alors qu’elle était manifestement en état d’ivresse ou sous l’empire d’un état alcoolique ou de drogue et ou de stupéfiants sera punie d’un emprisonnement de un à trois ans et d’une amende de 500.000 F à 5.000.000 F », stipule la loi n° 2002-30 du 24 décembre 2002 portant Code de la Route, lit-on dans un article du site du journal Le quotidien.
C’est donc logiquement que Pape Alé Niang a été arrêté et gardé à vue au commissariat central de Dakar, me direz-vous certainement.
Mais voilà, réagissant sur Zik Fm, vendredi 21 février, le journaliste a déclaré avoir été longuement auditionné, au commissariat, juste après l’accident, précisément de 23h00 à 04h00 du matin. Alors question : comment la police peut-elle ignorer que le fait d’interroger une personne ivre, donc qui n’est pas lucide, jetterait le doute sur toute la procédure ? Si Pape Alé Niang était réellement ivre, il devrait être placé en cellule de dégrisement après l’accident. L’interrogatoire ne devrait survenir que si le journaliste entre en possession de toutes ses facultés. Du moins c’est ce qu’auraient fait les polices qui sont jalousement attachées à leur professionnalisme.
On peut d’ailleurs se demander à quelles fins la police qui a fuité « l’information » selon laquelle Pape Alé Niang conduisait en état d’ivresse. Pour l’intimider suite à la sortie de son livre ? Pour le réduire au silence pendant trois longues années, peine encourue par un conducteur en état d’ivresse ?
A vrai dire, cette histoire est ridicule et n’honore pas la police !

infos15.com Cheikh Sidou SYLLA