Pour Horizon sans frontières, “rien ne s’oppose à ce que Kémi Seba assiste à son procès”

L’interpellation de l’activiste Kémi Seba suscite déjà des réactions. L’ONG Horizon Sans Frontières dénonce les agissements des autorités sénégalaises. “Ce comportement n’honore pas le Sénégal en matière de respect des droits de l’homme et surtout des conventions internationales que le Sénégal a ratifiées, entre autres, droit de l’homme, son corrolaire de droit à un procés équitable et qui signifie la présence effective de la personne.

Or Monsieur Séba, qui doit faire face en appel à la juridiction sénégalaise, a droit d’ y acceder et de faire entendre sa cause dans le respect du principe du contradictoire qui concerne tout procés dans une démocratie soucieuse du respect des droits de l’homme.”, peut-on lire dans le communiqué de l’organisation parvenu à PressAfrik. 

Selon Boubacar Seye et ses collaborateurs, “Rien en principe ne s’oppose à ce qu’il puisse assister à ce procés au regard des dispositions internationales signées par le sénégal quand bien meme , il ferait l’objet d’interdiction du territoire” 

HSF d’indisuer qu’Il est plus judicieux et respecteux des droits de l’homme “de permettre à une personne convoquée devant une juridiction ou dont le procés s’ouvre devant une juridiction d’acceder sur le territoire sénégalais avec une assignation à résidence si besoin à son hotel ou à son domicile , le temps de son procés à l’issu duquel les autorités sont libres de donner suite”.

dakarmatin.com