Pr Seydi: « Au Sénégal, aucun décès n’est lié à l’hydroxychloroquine »




dakarmatin.com

Le Sénégal n’est pas prêt de se passer de la chloroquine pour traiter les malades du Covid-19. Le Professeur Moussa Seydi et son équipe compte maintenir le protocole de traitement des patients par l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine malgré une vaste étude publiée par la revue britannique, The Lancet, sur la dangerosité de la Chloroquine.

« Depuis que nous avons commencé le traitement, aucun cas de décès lié à l’hydroxychloroquine au Sénégal » a précisé Pr Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann et coordonnateur national de la prise en charge des malades du Covid-19 au Sénégal, dans les colonnes de L’Observateur.

Les révélations de la revue, The Lancet, ne perturbent pas l’expert et son équipe . Certains membres de l’équipe du Pr Seydi ont souligné dans l’Observateur que  » l’antipaludique utilsé depuis le début de la maladie dans les différents centres de traitement livre des résultats satisfaisants ». Et de poursuivre: « Le Pr Seydi a réalisé d’autres études sur 500 patients avec l’hydroxychloroquine et les résultats préliminaires seront publiés début juin dans de plusieurs grandes revues médicales internationales ».

Ce qui explique, écrit le journal, la décision des autorités de maintenir et de valider la poursuite de la prescription de l’hydroxychloroquine.