Prodac : L’Armp autorise un gré-à-gré de 4 milliards à Green 2000

Après l’affaire des 29 milliards, un autre scandale éclabousse le Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac).
Selon Libération, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) vient d’autoriser un marché de gré-à-gré de 4 milliards entre Prodac et Green 2000, alors que la Dcmp avait opposé son veto.

Le ministère de la Jeunesse justifie cet avenant par un réaménagement consistant à distraire 4 des 6 milliards Fcfa destinés à l’aménagement du Domaine agricole communautaire (Dac) d’Itato pour celui de Sangalkam.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.