Un deuxième tour est inévitable. Par Ahmadou Diop.

 Le premier ministron, a délibérément  violé le suffrage des sénégalais  n’a agi que sur recommande de son chef, Macky Sall, a pris les devants, en le proclamant vainqueur  des leurres avec un résultat farfelu   préfabriqué de toute pièce de 57%. L’objectif visé est d’avoir 54,40 %   pour  arrondir les angles, et éviter  à tout prix un deuxième tour, fatal qui créera sa défaite absolue. Le chiffre bidon   de  57% correspond  au résultat préfabriqué de 55% ou 65%. Abdoulaye Wade nous avait  déjà avertis et pour cause.  Le juge Demba kanji  porte une lourde responsabilité devant l’histoire.  Un deuxième tour est inévitable.   En aucun cas, le candidat sortant, Macky Sall ne pourra pas remporter ni de près, ni de loin,  le deuxième tour,  quelles que  soient  les combines et les combinaisons tous azimuts. Il perdra en toute logique. Il le sait parfaitement dans son for intérieur. Il n’y a aucune discussion possible.  Le rapport de force de l’opposition  mènera la danse et remportera  largement la victoire en cas de duel.

Les urnes ont parlé en faveur et par  le rapport  de force de l’opposition  réunie des procès verbaux, mais le pouvoir confiscatoire à la démocratie, en a une autre lecture,  tient à  confisquer le suffrage  des sénégalais. Nous ne pouvons pas l’accepter.    Les observateurs étrangers, le conseil constitutionnel,  la commission nationale chargée des élections, doivent aller  dans le sens  des prédictions des  résultats bien connus et concordants. Soyons vigilants et debout !  Tout autre verdict  ne sera que  trahison. Point barre !