Un Nigérian invente une paire de lunettes pouvant repérer les cellules cancéreuses chez les humains

Un radiographe nigérian a inventé une paire de lunettes qui crée une réalité augmentée, permettant aux chirurgiens de voir les cellules cancéreuses et de les guider en temps réel pendant la chirurgie.

Les lunettes de visualisation du cancer fonctionnent selon le principe de l’imagerie optique. L’imagerie optique permet de visualiser en temps réel le contraste intrinsèque et extérieur des tissus biologiques.

Selon l’Université de Washington à St Louis, les lunettes de visualisation du cancer du Dr Samuel Achilefu sont conçues pour aider les chirurgiens à distinguer plus facilement les cellules malignes des cellules saines, ce qui permet de s’assurer qu’aucune cellule tumorale n’est oubliée pendant la chirurgie d’extraction une tumeur cancéreuse.

« La technologie est tout à fait étonnante – vous avez presque l’impression d’utiliser un microscope pour guider votre chirurgie dans la salle d’opération », dit le Dr Ryan Fields, un chirurgien impliqué dans une étude pilote de l’appareil.

Les lunettes utilisent une technologie vidéo personnalisée, un écran monté sur la tête et un écran moléculaire ciblé qui s’attache aux cellules cancéreuses, ce qui leur donne de « l’éclat » lorsqu’elles sont vues à travers l’équipement oculaire et réduit le besoin d’interventions chirurgicales supplémentaires et le stress subséquent pour les patients, ainsi que le temps et les dépenses.

Les chirurgiens doivent enlever l’excès de tissu autour de la tumeur lorsqu’ils se débarrassent d’une tumeur cancéreuse, ce qui rend difficile l’extraction de la totalité des tissus cancéreux. Cette situation conduit à des interventions chirurgicales répétées visant à enlever toutes les tumeurs cancéreuses manquées lors de la chirurgie précédente.

Mais grâce à la technologie du Dr Achilefu, les chirurgiens peuvent voir les tissus exacts à découper en une seule opération. Lors d’une intervention chirurgicale, on injecte d’abord un colorant peptidique spécialement formulé qui peut rechercher les cellules cancéreuses et s’y fixer. Le colorant a des capacités fluorescentes qui le font briller à une longueur d’onde qui n’est pas visible à l’œil nu et c’est là où les lunettes entrent en jeu.

Les lunettes sont équipées d’un capteur qui, selon Achilefu, « capte la fluorescence du colorant logé dans le tissu cancéreux et projette l’image dans le champ de vision du chirurgien ».

Le Dr Achilefu est professeur de radiographie, de génie biomédical, de biochimie, de biophysique moléculaire et directeur du laboratoire de radiologie optique de l’Université de Washington à Saint-Louis

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.