Un soutien de Macky révèle détenir des documents qui montrent que Sonko a raison sur les 94 milliards

Les déballages continuent au sein de la mouvance présidentielle. Après les sorties de certains responsables politiques de l’APR (Alliance Pour la République) comme Moustapha Cissé Lô, Yakham Mbaye et Youssou Touré, c’est au tour du leader du « Mouvement Macky Horizon 2019 «, Mohamed Mbote Thiam de tirer sur le président Macky Sall. Il soutient sans sourciller que l’ancien directeur des Domaines, Mamour Diallo, est bien mouillé dans l’affaire des 94 milliards.

Responsable politique de l’APR et leader de « Macky mo niou doy Horizon 2019 », Mohamed Mbote Thiam s’est prononcé sur le dossiers des 94 milliards de francs. Cette somme représenterait, selon le leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, le montant détourné par l’ancien directeur des Domaines. A en croire M. Thiam, le leader des « Patriotes » a bien raison dans cette affaire. « J’ai eu à faire des recherches concernant les 94 milliards dont parle O. Sonko. Et il s’avère qu’il dit la vérité. J’ai des documents sur la traçabilité de cette somme et sa destination. Et je suis prêt à répondre si le procureur me convoque afin d’apporter des clarifications sur ce litige et aussi faire comprendre au président de la Ré- publique que c’est le Sénégal et le Sénégal seulement qui nous intéresse », déclare M. Thiam dans les colonnes du journal Le Témoin.

Bien qu’étant membre de l’APR, le leader du mouvement Horizon 2019 réitère son engagement pour la population sénégalaise, laquelle, dit-il, « mérite plus de respect et de considération ». Et selon lui, c’est la raison pour laquelle il préfère dire tout ce qu’il sait sur cette affaire. « Certes, Sonko est un adversaire politique. Bien évidemment, il est le leader du PASTEF et moi je suis de l’Apr. Cependant, quand il dit la vérité, il faut l’admettre. Je ne vois donc pas la raison pour laquelle je le soutiendrais si ce qu’il affirme n’était pas vrai. » Le leader du mouvement Macky Horizon 2019 a par ailleurs tenu à exprimer toute sa déception à l’endroit du président de la République. Qui, selon lui, n’a pas du tout respecté les engagements qu’ils avaient pris lors de la formation du parti dont il est membre depuis le début. « Le président Macky Sall nous avait promis de privilégier la Patrie avant le Parti. Et maintenant, nous constatons qu’il nous a vraiment dupés. Il coordonne pratiquement comme le faisait son prédécesseur ‘’Abdoulaye Wade’’, s’indigne Mohamed Mbote Thiam du mouvement « Macky mo niou doy horizon 2019 ».

Le conseiller politique jure qu’il a été bluffé par le leader du parti au pouvoir à qui il a fait allégeance dès les débuts de la création de l’Alliance Pour la République ‘’APR’’. M. Thiam soutient avoir été démis de ses fonctions à l’époque car il avait pris la décision de rallier le camp de l’APR. A l’en croire, « je suis allé jusqu’à perdre mon poste à l’Assemblée nationale pour avoir suivi le président Sall. Je lui vouais une confiance aveugle pour un changement radical du pays » déplore l’homme politique qui manifeste toujours son appartenance à l’APR tout en étant critique. Avec la récurrence des sorties des militants de l’APR, nos confrères du journal Le Témoin se demandent si ce n’est pas le début de la fin de l’Alliance pour la République ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.