Universitaire guinéen battu à mort près de Rouen: un homme interpellé

Un homme a été interpellé ce lundi matin à 9h30 pour l’agression mortelle de Mamoudou Barry, d’après une source proche de l’enquête auprès de BFMTV. Selon nos informations, l’individu né en 1990 a des antécédents psychiatriques et est connu pour des infractions à la législation sur les stupéfiants. Il n’a pas opposé de résistance lors de son interpellation.

Il est suspecté d’être l’auteur de l’agression mortelle de ce Guinéen de 31 ans, roué de coups vendredi soir près de Rouen, en marge de la finale Sénégal – Algérie, pour la Coupe d’Afrique des Nations. L’agression a été qualifiée de “raciste” par ses proches.

Âgé de 31 ans, marié et père d’une fille de 2 ans, le jeune chercheur a été pointé du doigt par son agresseur, à la hauteur d’un arrêt de bus, alors qu’il rentrait chez lui en voiture avec son épouse vendredi vers 20h30, a raconté à l’AFP Kalil Aissata Kéita, enseignant chercheur à l’Université de Rouen, lui aussi Guinéen et “ami proche” de la victime.