Abdoulaye Baldé et cie accusent la commission nationale de recensement des votes

La coalition Kaddu Askan Wi déplore les propos du président de la commission nationale de recensement des votes. Ils ne sont pas d’accord avec le président sur la répartition des sièges à l’Assemblée nationale.

Selon un membre de cette structure, il n’est pas question de révéler que Abdoulaye Baldé et Moustapha Guirassy ont profité du plus fort reste.

Accroché par la radio Rfm, le responsable politique relève que sa coalition a obtenu 65.000 voix sur le plan national. Ce qui est loin de la norme pour obtenir un siège de député à l’Assemblée nationale.

Pour rappel, l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) s’est placée (cinquième) 5 eme dans ces élections législatives du 30 juillet 2017, derrière le parti de l’unité et du rassemblement (Pur).

Un résultat jugé satisfaisant selon certains observateurs politiques. Moustapha Guirassy, l’ancien ministre de la Communication a triomphé devant la coalition présidentielle et autres listes de l’opposition à Kedougou en remportant le siège départemental. Une victoire qui a valu au maire de Ziguinchor, Guirassy et Mamour Cissé de récolter deux sièges de parlementaires dans cette 13 eme législature.

Les résultats provisoires publiés ce matin par la commission de recensement des votes donnent pour Benno Bokk Yakaar 125 députés. La coalition gagnante Wattu Senegal aura 19 députés, Wattu, 19 députés, Taxawu sénégal 7 députés, Pur, 3, Kaddu Askan Wi, 2 sièges et le reste chaque liste 1 député.

In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*