Abdoulaye Wade : « Les Sénégalais regrettent déjà d’avoir interrompu un processus de développement »

Dans un document rendu public mardi 23 juillet par le quotidien L’As, Abdoulaye Wade s’exprime, depuis sa résidence de Versailles en France, sur la situation du Sénégal. Il fait un rappel de son action alors qu’il était présidentAbdoulaye Wade Jokhogne

« Les trotskistes, quoi qu’on dise, sont des patriotes. (…) Lorsque nous étions dans l’opposition, ils ont souvent été nos alliés. Cette remarque illustre la complexité de la gauche qui, en dépit de divergences idéologiques globales, comporte aussi de très grands patriotes comme Abdoulaye Bathily et Amath Dansokho. (…) Tous les libéraux, où qu’ils se trouvent aujourd’hui, peuvent être fiers de notre bilan à la tête du pays.

(…) Il y a à peine plus d’un an, nous avons quitté le pouvoir et l’avons transmis, sans amertume, à ceux-là que le peuple avait choisis à notre place. Mais force est de dire que les Sénégalais regrettent déjà d’avoir interrompu un processus de développement qui s’acheminait vers l’émergence, en réalisant dans tous les domaines des succès parfois spectaculaires », indique le Président dans L’As.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*