Abdoulaye Wade – Pape Diop : Le clash évité de justesse

Abdoulaye Wade – Pape Diop : Le clash évité de justesse

​Les démons de la division ont-ils eu raison de l’entente cordiale entre Me Wade et son ancien collaborateur, Pape Diop, chef de file de la Convergence démocratique, Bokk Gis Gis ?

Quoi qu’il en soit, entre les deux alliés des dernières élections législatives, les relations ne sont plus aussi chaleureuses. On est, en tous les cas loin de l’euphorie du retour de Me Wade, où on a vu Pape Diop jubilant comme un adolescent. Mieux, l’entente entre les deux anciens collaborateurs était devenue telle que l’ancien maire de Dakar n’écartait plus la perspective des retrouvailles avec son ancien mentor et ses frères libéraux.

Mais, dès le lendemain des Législatives, les relations entre les deux hommes sont devenues très froides. C’est à peine que les deux personnes se parlent. Le journal Les Echos qui donne l’information dans sa parution du jour, indique qu’une réunion « houleuse » tenue à la veille de l’installation des députés de la 13e législature, a envenimé les choses. Une réunion au cours de laquelle le pape du Sopi s’est tellement défoulé sur l’ancien président de l’Assemblée nationale que les participants en tremblent encore.

Me Wade reprochait à Pape Diop de passer son temps « à se vanter d’avoir beaucoup fait pour le PDS et les Libéraux ». Après lui avoir rappelé qu’il n’avait qu’un « petit bureau » à Soumbédioum et n’avait aidé que quelques jeunes et avec des sommes « dérisoires », Me Wade a fait savoir au leader de Bokk Gis Gis qu’il lui devait une fière chandelle. Car, c’est lui qui a donné entre ses mains les leviers qui lui ont permis d’être ce qu’il est aujourd’hui.

Depuis cette prise de bec, les relations entre les deux hommes se sont considérablement refroidies, informe le journal. Ils se voient même de moins en moins et n’ont été aperçus en public ensemble que de très rares fois.

Tout de même cette situation délétère ne déteint pas encore sur la marche du groupe parlementaire « Liberté et démocratie », dans laquelle Pape Diop et son parti ont 5 députés. Le journal va jusq’à dire qu’une séparation entre Pape Diop et Me Wade peut avoir de graves conséquences pouvant priver l’année prochaine, le groupe parlementaire dirigé par un proche de Wade, Me Madické Niang d’exister.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*