Aboubacry Mbodj, SG de la Raddho, à propos du procureur Alioune Ndao : "Il y a eu beaucoup de dérives dans ses interventions"

7173193-11002241En marge de la réunion annuelle de la Coalition panafricaine des organisations de la société civile des Etats membres de l’Union africaine, le secrétaire général de la Raddho a été interpellé sur le limogeage du procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) Alioune Ndao.

Aboubacry Mbodj, qui dit ignorer les raisons de cette décision prise par les autorités, estime qu’« il y a eu beaucoup de dérives dans ses interventions ». « Quand il a été question d’interdire à des militants du Pds de sortir du territoire, ces derniers ont saisi la Cour de la Cedeao qui a rendu une décision pour dire que c’est une violation par rapport à la liberté d’aller et de venir parce que le Sénégal a ratifié le Protocole de la Cedeao pour la libre circulation des personnes et des biens », dit-il. « Durant les audiences, dans ses interventions, il interrompt même les témoins. C’est un comportement qui n’est pas orthodoxe. Nous ne savons pas les raisons pour lesquelles il a été limogé, mais on a constaté des manquements dans sa gestion de certains dossiers », regrette Aboubacry Mbodj.

Le Quotidien

In the Spotlight

Soudan: Moscou débarque en pleine crise

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

Après l’arrivée de la Russie sur le continent africain, Moscou a réussi à s’imposer en Centrafrique, mais maintenant, il a fait de grandes avancées dans la région. C’est à présent au Soudan que la Russie [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*