Abuja: blocus sur les armes bientôt levé

Abuja: blocus sur les armes bientôt levé

Les autorités américaines, reconnaissantes envers le président Muhammadu Buhari pour sa réforme de l’armée au Nigeria, sont favorables à la reprise de vente d’armes à Abuja.

Toutefois, l’accord doit être approuvé par le Congrès américain avant toute activité.

Le blocus sur les ventes d’armes avait été instauré sous l’ancien président Goodluck Jonathan.

Le Royaume-Uni avait alors bloqué les ventes d’armes et limité la formation des troupes nigérianes, préoccupé par le traitement infligé aux insurgés de Boko Haram capturés.

Le ministre nigérian des Affaires étrangères affirme que le gouvernement a pris des mesures pour veiller sur les droits humains en mettant en place des mécanismes de communication à l’intérieur de l’armée.

Le Nigéria espère que la décision du Congrès des Etats-Unis sera favorable et que le pays pourra poursuivre sa lutte contre Boko Haram.

L’extension de la coopération militaire entre les Etats-Unis et le Nigeria serait une victoire pour Buhari.

Le président avait promis dès sa prise de pouvoir, l’année dernière, de sévir contre la corruption, principale gangrène de l’armée nigériane et contre la secte.

Ce samedi, un sommet pour coordonner la lutte contre Boko Haram s’ouvre à Abuja.

Le président français, les autorités britanniques et américaines sont attendus à cette rencontre ainsi que les représentants des pays voisins du Nigeria.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*