Accusé d'avoir "le bras coupé", le Président Macky Sall se défend

7296114-11219827On le compare toujours avec son prédécesseur Me Wade, réputé très généreux, pour conclure qu’il a “le bras coupé”. Mais le Président Macky Sall s’est défendu d’être radin, hier, en marge de l’ouverture de la journée nationale des institutions. “Mon bras n’est pas coupé. Je fais ce que je peux. Si tu fais ce que tu ne peux pas, tu seras seul face aux juges et les gens ne t’apporteront même pas une orange. Essayer de paraître gentil avec des biens qui ne nous appartiennent pas, ce n’est pas de la gentillesse”, a-t-il dit selon Libération.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*